Schlagwörter

, , , ,

Isabeau Prévost

Paul Valéry
La Feuille Blanche

PValery

En vérité, une feuille blanche
Nous déclare par le vide
Qu’il n’est rien de si beau
Que ce qui n’existe pas.
Sur le miroir magique de sa blanche étendue,
L’âme voit devant elle le lieu des miracles
Que l’on ferait naître avec des signes et des lignes.
Cette présence d’absence surexcite
Et paralyse à la fois l’acte sans retour de la plume.
Il y a dans toute beauté une interdiction de toucher,
Il en émane je ne sais quoi de sacré
Qui suspend le geste, et fait l’homme
Sur le point d’agir se craindre soi-même.“

© IP 2016

(Isabeau Prévost, Strasbourg, ist korrespondierendes Mitglied des Holbach-Instituts)

Advertisements